Eclipse


Les bons outils pour démarrer avec Android

Comme je l'ai évoqué dans mon précédent article sur le sujet, j'ai dernièrement "essuyé les plâtres du débutant" quant à la mise en place d'un environnement de développement "optimal" pour Android.

Après avoir fait de nombreuses et vaines recherches pour essayer de trouver un retour d'expérience sur le sujet, j'ai décidé de publier le mien. Cet article étant tout à fait subjectif, je vous invite donc à critiquer, commenter, suggérer des idées sur votre expérience!

Le bon IDE

Etant un fervent adepte d'Eclipse, j'ai cependant vite été déçu par les lenteurs et pertes de performances dues aux plugins Android. Je me suis donc orienté vers IntelliJ qui supporte nativement les outils nécessaires et présente donc une fluidité d'utilisation bien meilleure.

Optimiser le déploiement

Pour tester l'application sur le terminal, il est indispensable de régulièrement re-construire le fichier APK pour le publier à nouveau. L'IDE propose cette fonctionnalité mais relance à chaque déploiement la compilation intégrale des sources, la génération des ressources (classe R.java ...) et passe généralement par l'étape de signature du fichier (ce qui implique la saisie du mot de passe etc). Pour contourner cette gêne, il est préférable de déployer à partir de ANT. En effet, les sources contiennent par défaut le fichier build.xml nécessaire. Il suffit donc d'utiliser la ligne de commande :

ant -Dsdk.dir=(pathToAndroidSDK) clean debug

La commande debug va automatiquement signer le fichier avec des paramètres par défaut pour accélérer l'opération.

Améliorer l'émulateur

L'émulateur fourni par défaut dans le SDK rempli certes très bien son devoir, mais est malheureusement très lent. Et les quelques configurations de tuning possibles n'augmentent guère les performances.

L'idéal est de s'orienter vers la mise en place d'une machine virtuelle VirtualBox exécutant le système d'exploitation Android-x86. Pour installer cet outillage, voici un très bon tutoriel sur cette page.

Pour publier le nouveau fichier APK dans la machine virtuelle, il suffit d'exécuter :

// Connexion à la VM
adb connect (IP_DE_LA_VM)
// installation
adb install -r (CHEMIN_DU_APK)

Avec cet outillage, il est possible de tester une nouvelle version de l'application en quelques secondes, là où les outils intégrés aux IDE trainent lors de la re-compilation et publication.

Les commandes utiles

En plus des commandes citées précédemment, il est assez pratique d'en garder quelques unes sous la main, parmi les plus utilisées :

  • adb logcat > C:\log.txt : pour récupérer les logs distants dans un fichier local
  • sqlite3 /data/data/my.package/databases/[nom_bdd] : pour accéder en ligne de commande à la base de données sqlite (sqlite3 est dans le répertoire "tools" du SDK)
  • ddms : toujours dans le répertoire "tools" se trouve l'outil de debug Dalvik, très complet, contenant notamment l'explorateur de fichiers mais également beaucoup d'utilitaires :
    the Dalvik Debug Monitor Server (DDMS), which provides port-forwarding services, screen capture on the device, thread and heap information on the device, logcat, process, and radio state information, incoming call and SMS spoofing, location data spoofing, and more

Vous voilà bien armés, ne reste plus qu'à coder!


Fichier(s) joint(s) :

0 commentaires: